Accueil > Publications et études > Analyses > Analyses 2019 > Cultiver le conflit pour éviter la violence

Cultiver le conflit pour éviter la violence

Cultiver le conflit pour éviter la violence

Qu’y a-t-il de commun entre la violence d’un ouragan, les violences conjugales, les violences physiques, psychologiques ou encore institutionnelles ? Entre la violence de casseurs et celle de policiers ? Sans compter que les luttes non-violentes comme celles menées par Gandhi ou Martin Luther King sont qualifiées parfois de « violence des pacifiques ». Pour clarifier le concept de violence, mis à toutes les sauces aujourd’hui, Joseph Dewez (volontaire au Cefoc) le distingue des notions d’agressivité et de conflit.

Spectacles de théâtre-action

Du 2 décembre 13:00 au 14 décembre 23:00

Spectacles de théâtre-action