WE La peur ou comment ne pas échapper à nos incertitudes et leur donner du sens ?

WE La peur ou comment ne pas échapper à nos incertitudes et leur donner du sens ?

Depuis des époques très anciennes et partout dans le monde, l’humain élabore des récits collectifs pour être humain, pour appréhender les peurs. D’un peuple à l’autre, d’une culture à l’autre, ceux-ci sont à la fois différents et communs dans leur quête de sens. Des récits qui se transmettent oralement, par écrit, sous forme de dessins, au cœur de rites, religieux ou pas.

La peur en Occident a fait place à la science, la raison, les Lumières. Les récits ont perdu de leur force, de leur fécondité existentielle. L’être humain du 20e siècle n’a plus vraiment peur, ou si peu. Il n’a plus peur de l’univers. Il l’a domestiqué, il s’en est fait maître. Au point qu’aujourd’hui, on parle du phénomène « d’anthropocène » : « l’ère de l’humain », pour désigner cette nouvelle « époque géologique » qui fait voir l’influence de l’être humain sur les écosystèmes, sur l’histoire de la Terre.

Aujourd’hui, revient « la peur »… Nous pleurons pour la planète et tremblons pour le futur. L’être humain du 21e siècle est en quête de sens, de récits, d’imaginaires, pour appréhender de nouvelles peurs, cette nouvelle ère d’incertitude, et y trouver
sens. Le week-end travaillera à partir de nos propres vécus, et de certaines propositions d’aujourd’hui : certains récits, certaines traditions de sens qui élaborent des pistes pour demain.

Lieu : La Marlagne à Wépion (Namur)
Quand ? Les 15 et 16 avril 2023
Prix indicatif : 60 €

Pour toute information et inscription : Veuillez contacter le secrétariat au 081/23 15 22 ou par courriel à l’adresse info@cefoc.be
Inscription au secrétariat : pour le vendredi 31 mars 2023