Vers une "vie normale" ?

Vers une "vie normale" ?

L’expression est souvent utilisée depuis l’arrivée de la pandémie. L’an dernier, après le choc du confinement, le slogan "Pas de retour à l’anormal" faisait parler de lui. Pour beaucoup, cette situation inédite devait nous interroger sur le monde dans lequel nous vivons mais aussi sur celui que nous voulons, en considérant que la pandémie découle de nos modes de vie et qu’il est urgent de les transformer pour éviter que des catastrophes ne se répètent. Le confinement a fait expérimenter des changements dans ces modes de vie, amenant son lot de souffrances, de frustrations mais aussi parfois, de (re)découvertes positives, inspirantes.
Un an et quelques mois plus tard, c’est plutôt le "retour à la vie normale" qui tient le haut de l’affiche, dans les médias, dans les discours politiques, dans nos expressions aussi.
Est-ce que cela exprime un désir de revenir à la vie « d’avant » ? Quelles valeurs, quelles aspirations se cachent derrière ?
Est-ce le souhait de mener une vie "dans la norme" ? Mais alors, de quelle(s) norme(s) parle-t-on ?
Fondamentalement, est-ce qu’un retour à une vie « normale » est possible ou même souhaitable ?

La pandémie nous amène à nous poser des questions, à nouveaux frais, sur le sens de notre propre vie comme sur les directions à prendre pour (ré-)orienter le projet de société. Le Cefoc vous propose d’échanger ensemble à ce sujet, à l’occasion d’une journée de réflexion.

Concrètement...
Depuis le mois d’avril, plusieurs groupes du Cefoc, à travers la Wallonie et Bruxelles, ont échangé autour de la question "Une vie normale, c’est quoi ?" en partant de leurs vécus et de leurs observations durant la pandémie. Une synthèse des réflexions de tous ces groupes sera reflétée et mise en débat durant la matinée.

Un travail en ateliers permettra de poursuivre la réflexion en sous-groupes. Les participant.e.s auront l’occasion de croiser leurs regards avec des apports variés en sciences humaines (rendus accessibles à tous et toutes) grâce aux apports d’un.e sociologue, d’un.e philosophe et d’un.e anthropologue.

Cette journée de réflexion est ouverte à toutes et tous.

Lieu : La Marlagne à Wépion (Namur)
Quand ? Le 16 octobre 2021 – de 9h30 à 16h30
Frais de participation : 25 € - Ce montant comprend l’inscription et le repas. Les finances ne peuvent être un obstacle à la participation : libre à chacun.e de contribuer selon ses moyens. Le paiement se fait sur place.

Pour toute information et inscription : Veuillez contacter le secrétariat au 081/23 15 22 ou par courriel à l’adresse info@cefoc.be
Inscription au secrétariat : pour le vendredi 1er octobre 2021