Accueil > Publications et études > Analyses > Analyses 2011 > Travailler l’abstraction en milieux populaires. (2)

Travailler l’abstraction en milieux populaires. (2)

Partie 2 : doit-on faire abstraction de l’abstraction ?

Après la question de l’utilité de l’abstraction en éducation permanente, c’est celle de sa légitimité que Vanessa Della Piana (formatrice permanente au Cefoc) traite dans ce deuxième volet. Une affirmation forte sous-tend l’analyse des freins et résistances des participants de milieux populaires : le travail d’abstraction ne sera réellement légitime que s’il amène à un changement, nécessairement relié à la conscientisation de rapports de domination.

Télécharger ici l’analyse 5 complète.

Fermeture de nos bureaux

Du 7 août 08:00 au 18 août 16:30

Fermeture de nos bureaux