Accueil > Publications et études > Analyses > Analyses 2015 > Prendre sa place dans la cité : du manque à la prise en main citoyenne

Prendre sa place dans la cité : du manque à la prise en main citoyenne

Dans cette analyse, Murièle Compère, formatrice permanente au Cefoc, pose le constat suivant : prendre sa place dans la société, quand le manque de place dans de nombreux domaines de la vie est décrié, est un exercice très difficile. S’appuyant d’une part sur l’histoire du potager des tanneurs, situé dans le quartier des Marolles à Bruxelles, et, d’autre part, sur des apports de la sociologie clinique, elle pointe la difficulté de faire dialoguer la logique des citoyens et celle des institutions. Des propos entendus lors de formations viennent faire écho à cette difficulté. Et l’auteure de conclure en interrogeant : comment notre société peut-elle permettre à chaque citoyen de participer à la construction sociale ?

WE Parcours du migrant, de l’exil à l’asile

Du 14 octobre 09:30 au 15 octobre 16:30

Lieu : Auberge de Jeunesse à Namur

WE Parcours du migrant, de l'exil à l'asile