Accueil > Publications et études > Analyses > Analyses 2009 > La place du récit dans la construction des identités

La place du récit dans la construction des identités

Aujourd’hui, alors que les systèmes de sens sont en crise et que les « grands récits » sont suspectés, des récits introspectifs et intimes prolifèrent. Par ailleurs, on observe un nouveau mode de traitement de la question sociale par les autorités publiques : les récits des individus sont sollicités par les intervenants en vue de l’octroi de prestations sociales individualisées. Des interventions par récit de vie se mettent également en place dans des associations et des groupes.

Au Cefoc aussi, cette méthodologie est utilisée dans des groupes de formation. Dans cette analyse, Jeanine Depasse-Livet, collaboratrice du Cefoc, montre à quelles conditions la méthodologie du récit de vie en groupe permet une véritable formation et donne une résonance collective à des expériences individuelles.

Télécharger ici l’analyse 12 complète

Fermeture de nos bureaux

Du 7 août 08:00 au 18 août 16:30

Fermeture de nos bureaux