Accueil > Publications et études > Analyses > Analyses 2010 > Fractures temporelles, malaise existentiel. Partie 2 : Urgence, qui paie la (...)

Fractures temporelles, malaise existentiel. Partie 2 : Urgence, qui paie la f(r)acture ?

Dans ce second volet dédié au temps, Murièle Compère, formatrice permanente au Cefoc, pose la question de l’impact de notre conception moderne du temps. Quels dangers encourons-nous à vivre avec « notre temps », ce temps fait d’urgences ? Qui, dans nos sociétés imprégnées par le capitalisme financier, profite de « notre temps » et qui, à l’inverse, en pâtit ? Pour mieux comprendre les nouvelles inégalités qui se jouent aujourd’hui, souvent insidieusement, l’auteure dégage deux pôles en tension, qui sont autant d’axes de fracture : du temps trop plein au temps vide et du temps subi au temps choisi.

Télécharger ici l’analyse 15 complète.

WE L’art du conflit

Du 8 décembre 09:30 au 9 décembre 16:00