Accueil > Publications et études > Analyses > Analyses 2009 > De l’impuissance à la production collective : l’intérêt de la pédagogie (...)

De l’impuissance à la production collective : l’intérêt de la pédagogie institutionnelle en éducation permanente

Messages publicitaires, innovations technologiques, progrès scientifiques et allongement du temps de la vie entretiennent dans l’imaginaire contemporain une illusion de toute-puissance. Par ailleurs, l’ampleur de la catastrophe écologique qui s’annonce et la complexité des phénomènes liés à la crise, notamment, engendrent un sentiment d’impuissance et un profond découragement.

Entre fantasme de toute-puissance et aveu d’incapacité, la Pédagogie Institutionnelle ouvre une piste, située et modeste mais néanmoins révélatrice de ce que pourrait être le « pouvoir juste ». Dans cette analyse, Murièle Compère, formatrice permanente au Cefoc, montre en particulier comment la « prise de responsabilités » telle que l’envisage la Pédagogie Institutionnelle offre un cadre clair et concret pour l’action collective.

Télécharger ici l’analyse 11 complète

WE L’art du conflit

Du 8 décembre 09:30 au 9 décembre 16:00